Les différents statuts existants en management de transition

Si vous nous faîtes la confiance de passer par le cabinet Groupe Transition, vous aurez accès à un large éventail de statuts

L’intérim

Le manager de transition en intérim va être placé et accompagné sur la mission via le cabinet de management de transition du groupe TRANSITION.

Celui-ci a un statut d’entreprise de travail temporaire et met le manager à la disposition de son client.

Dans ce cas, le manager de transition est salarié du cabinet et est rémunéré par ce dernier. Lorsqu’il est au sein de l’entreprise, le manager intérimaire peut remplacer un dirigeant de la société mais ne pourra aucunement exercer un mandat social.

 

  • Le CDD

Dans le cadre du CDD, le groupe TRANSITION présente le manager de transition au client et l’accompagne tout au long de sa mission. Le manager est néanmoins engagé contractuellement par l’entreprise accueillante qui le rémunère.

Le manager est alors salarié de l’entreprise et est donc soumis au règlement intérieur de l’entreprise accueillante comme tout autre salarié. Le principal avantage de ce statut réside dans la possibilité pour le manager de transition de négocier avec les IRP au nom de l’entreprise.

Ce mode de fonctionnement reste toutefois très marginal.

 

  • Le portage salarial

Le manager transition en portage est dans ce cas salarié de l’entreprise de portage qui facture ensuite ses honoraires auprès de son client. L’entreprise de portage du groupe TRANSITION reverse ces revenus au manager de transition sous la forme d’un salaire après avoir soustrait les frais de portage.

Ainsi, le manager travaille de façon indépendante et en totale autonomie sans avoir à créer sa propre structure. Il reste libre du choix de ses missions et de ses modalités d’intervention tout en étant déchargé de l’ensemble des démarches administratives.

De plus, le manager en portage salarial, bénéficie d’un accompagnement personnalisé par un consultant du groupe TRANSITION sur la partie purement opérationnelle de la mission et par un gestionnaire de portage pour la partie administrative et rémunération.

Ce statut ne permet généralement pas au manager de représenter l’employeur auprès des IRP notamment, puisqu’il est considéré comme une personne extérieure à l’entreprise.

Néanmoins comme dans le cas de ce statut, il est possible de salarié le manager quelques jours par mois dans le cadre d’un CDD afin qu’il puisse remplir pleinement sa mission.

 

  •     Le statut d’indépendant

Dans ce statut, le manager de transition a fait le choix de créer sa propre structure. Dans ce cas il facture des honoraires directement à notre cabinet auprès duquel il est référencé et par l’intermédiaire duquel il a obtenu la mission.

Tout en étant indépendant et libre, le recours au cabinet du groupe TRANSITION permet au manager de transition indépendant de bénéficier de notre important réseau pour décrocher ses futures missions et aussi d’être accompagné tout au long de la mission en pouvant échanger avec un consultant du groupe TRANSITION, spécialiste du management de transition.

Ce statut d’indépendant est à privilégier pour les managers de transition qui ont pris la décision de renoncer définitivement au statut de salarié afin de ne plus exercer leur activité professionnelle que sur un mode mission. Généralement en tant que spécialiste du management de transition, ils ont souvent des périodes d’intermission assez courtes.